Nos-Mascaret, La famille Nostale, serveur 2


 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lad Alone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Lad Alone.   Mar 29 Mai - 7:29

Bonjour à tous.
J'avais décidé de me lancer dans un récit, je viens de rédiger le premier chapitre avant-hier, sur le forum officiel.

http://board.nostale.fr/index.php?page=Thread&postID=992682#post992682


Je m'appelle Mikaël Sakamoto, je suis un lycéen de quinze ans qui étudie en Seconde année de lycée. J'habite dans un appartement avec mes parents, en France.
Je me consacre essentiellement à mes études et dans mon temps libre, je lis mes mangas, et je regarde mes animés. Je suis comme vous venez de le constater, un fan de la culture nippone !
J'ai des cheveux bruns, des yeux de couleur noir. Je suis plutôt maigre dans mes muscles, peut-être car je ne fais pas assez de sport et ne mange pas assez de graisse.
Mon père est écrivain de romans policiers et est âgé de 40 ans. Ma mère elle est une célèbre actrice et fait part de ses prestigieux talents dans de fameux films !
Elle est âgée de 36 ans.


Dans mon lycée, l'ambiance ne me plaît guère. Si on doit se fier à des chiffres et en excluant les adultes, je dirai que 99% des lycéens ont un faible âge mental. Par là je veux surtout dire que les garçons par exemple, restent dans leur activité perverse du sexe et n'ont pas assez d'éducation. Et quant aux filles, la plupart d'entre elles ne se préoccupe que d'elles-mêmes, de vraies égoïstes... Sans oublier, les 1% sont l'opposé, c'est-à-dire, des élèves matures, qui sont responsable d'eux-mêmes, de leurs actes et qui agissent en tant qu'adultes. De mon côté, je fais parti de ces 1%, et je déteste réellement les 99% autres personnes, à savoir les immatures de mon lycée. De ce fait, je n'ai pas vraiment d'amis sur qui compter. Et par conséquent, les seules difficultés que j'ai sont en partie sociales.

Enfin, cela ne m'étonne pas. En vérité, ce lycée n'est pas très réputé; c'est le seul qui est proche de mon domicile.
Et aujourd'hui, c'est-à-dire le 4 février 2011 est une journée normale, parmi tant d'autres pour moi bien évidemment.
Je me lève à 7 heures, prends mon petit déjeuner et pars étudier dans mon lycée vers 8 heures
Premier cours: l'anglais ! Un de mes cours favoris, et d'ailleurs je lis souvent mes mangas en anglais.
Mon professeur d'anglais s'appelait Monsieur Takaeshi, comme bon nombre d'adultes, il prend son travail très au sérieux et était une personne mature.
Notre classe s'intitule les 2-A. La seule différence de cette journée est qu'on devait accueillir une nouvelle élève dans notre classe.


Son prénom est Himiko, elle aussi est lycéenne en Seconde année. Et m'étant renseigné, elle appartient à une famille assez riche et courtoise.
Elle a sans doute hérité des aptitudes mentales de cette dernière: courtoisie, maturité, sympathie...


"Bienvenue dans notre classe, Himiko. J'espère que tu t'entendras bien avec les autres, nous te souhaitons une agréable année scolaire dans ce lycée, commença Takaeshi.

- C'est gentil à vous, Monsieur Takaeshi, je vous remercie, répondit Himiko.

- Ah, si vous le souhaitez, vous pouvez vous asseoir à côté de Mikaël, c'est la seule place libre dans la salle, je vous prie de ne pas m'en vouloir, s'excusa le professeur.

- Non non, ce n'est rien au contraire. Je me contenterai de cela, finit-elle."


Je disais vrai, j'ai eu confirmation de son niveau de langage, ce ton... et cet air... Aucun doute là-dessus.
La prochaine heure, nous n'avions pas de cours. Nous pouvions sortir du lycée à condition de retourner au lycée afin de participer aux prochains cours, ou alors y rester pour travailler.


"Bonjour Himiko, je me présente: Mikaël Sakamoto. Nous sommes dans la même classe et je suis un de vos camarades de classe. Si vous le désirez, je peux vous faire visiter le lycée et d'autres lieux sympathiques, lui proposai-je.

- J'accepte volontiers très cher Mikaël. Et je suis enchanté de faire votre connaissance, me répondit-elle.

- Le lycée est composé de deux étages, tous séparés en deux couloirs différents: la gauche et la droite. Il y a environ une dizaine de salles dans chacun des couloirs. Premier étage à gauche a lieu principalement les cours de langues et d'autres matières littéraires. Puis, à droite, les cours scientifiques,
lui expliquai-je le premier étage.

- Hé bien... vous connaissez pas mal de choses, vous m'avez l'air très cultivé et motivé pour réussir, me complimenta Himiko.

- C'est le devoir d'un élève après tout, l'objectif principal est de réussir ses tests, être actif pendant les cours et au final réussir ses examens non ? Poursuivons au deuxième étage je vous prie, lui répliquai-je.

- Haha... vous avez raison mon cher, m'affirma-t-elle.

- Au second étage, le couloir de gauche ne se diffère pas de celui du premier étage. Quant à celui de droite, il y a principalement des cours de mathématiques. Ah et j'oubliais, dans le couloir du rez de chaussée se trouve principalement le staff du lycée, à savoir le Conseiller Principal d’Éducation, l'Intendance, les Surveillants..., lui expliquai-je.

- Je pense que ça ira. Je me débrouillerai pour le reste, je vous remercie de votre visite guidée, mon cher Mikaël. J'ai pu le constaté: il n'y a pas beaucoup d'élèves comme vous dans ce lycée, me confirma-t-elle."


Alors que ma tournée avec elle se termine, il est déjà 10 heures et 20 minutes ! Le second cours de la journée va débuter: le cours d'histoire-géographie.
Le professeur d'histoire s'appelle Monsieur Satsuki. Contrairement à Monsieur Takaeshi, il dicte ses cours. Et quand il surprend un élève en train de faire qu'autre chose qu'écouter, noter et participer au cours, il le met à la porte ! Directement exclu du reste de l'heure... Quelle sévérité ! Mais je l'aime bien.
Encore une fois la seule place libre pour Himiko était celle à côté de moi, puisque je préfère tenir mes distances des autres gosses de la classe.

Il enseigne actuellement un cours sur la citoyenneté antique.


"Tenez, monsieur Sakamoto, pouvez-vous nous rappeler ce que sont la romanisation juridique et la romanisation culturelle ? M'interrogea monsieur Satsuki.

- Oui volontiers. La romanisation juridique, c'est l'octroi de la citoyenneté romaine. La romanisation culturelle quant à elle désigne l'intégration à l'Empire romain soulignée par l'adoption d'une vie à la romaine par exemple, croire en un dieu Romain ou encore connaître les architectures Romaines, lui répondis-je.

- Excellent Sakamoto ! Rien à redire, vous resterez le pilier principal de notre classe. C'est vraiment dommage qu'il n'y ait pas énormément d'élèves comme vous, me complimenta-t-il."


Je continue de suivre le cours et répondit avec facilité, à toutes les questions qu'il nous pose. Cela compose un devoir.
J'apprends soudainement, que les prochains cours seront tous annulés, grâce une panne de chaudière imprévue.
Cela provoque une température immensément faible dans toutes les salles de cours.


"A tous les élèves: vous êtes autorisés à sortir et à rester chez vous pour le reste de la journée ainsi que demain. La réparation prendra environ 2 jours, profitez-bien de votre court repos ! Et travaillez durement ! Cria le chef de l'établissement."

Je suis allé voir Himiko, afin de lui proposer quelque chose à faire pour l'après-midi, après le repas de midi.

"Ah, mademoiselle Himiko, cela vous direz d'aller lire quelques mangas avec moi ? Lui proposai-je.

- Oui j'accepte avec joie, j'aime tout aussi bien lire ces passionnantes bandes dessinées japonaises, accepta-t-elle avec l'air souriant."


Je lui en prêtai quelques-uns, nous commençâmes à les lire côte à côte, en étant assis.

"Vous en avez toujours sur vous ? Quel thème et type de mangas lisez-vous ? Me demanda gentiment ma chère amie.

- Oui j'en ai toujours sur moi, je suis un fan de la culture nippone vous savez. Je lis des mangas de type seinen, shonen et shojo. Pour ce qui est des thèmes que j'aime, je citerai l'action, l'aventure, la comédie, la science-fiction, le psychologique et le genre policier. Et qu'en est-il de vous ? Lui questionnai-je poliment.

- Je m'intéresse particulièrement aux shojos, bien sûr je lis quelques fois des shonens. Les thèmes que j'aime énormément sont la romance, la comédie, et de l'action, me répliqua-t-elle.

- Ah je suis désolé, je dois rentrer chez moi pour l'instant, veuillez m'excuser. Nous reprendrons cette passionnante activité plus tard, finis-je.

- Aucun problème très cher Mikaël. Je vous fait de doux bisous et vous dis à plus tard, finit-elle."


Il est 15 heures, à force de lire, je n'ai pas vu le temps chez moi. Je pénétrai dans mon appartement, enlevai mon manteau et mes chaussures, et changeai mes vêtements dans ma chambre.
Mes parents reviennent tout juste de leur travail, ils étaient assis sur le salon, en train de regarder un film tous les deux tel des tourtereaux.
Ce sont deux personnes très proches l'un à l'autre, qui ne se doutent pas d'eux. C'est vraiment chou, mignon et romantique.


"Père, mère, bonjour. Je viens de rentrer de mes cours. Il y eut une panne de chaudière aujourd'hui vers 11h30, les autres cours de la journée ont été annulés. Saluai-je mes parents.

- Bonjour mon cher fils. Oui d'accord, je vois. Tu devrais jeter un coup d’œil à ceci, répondit ma mère."


Elle me donne une enveloppe qui contient une lettre d'un inconnu. Je commence à la lire dans ma tête.

"Bonjour à toi Mikaël. J'espère que tu vas bien. Profite bien de tes derniers instants de belle vie. Bientôt un grand malheur s'abattra sur toi et basculera ta vie. Tu connaîtras le désespoir, la déception, un cœur brisé en mille morceaux. Allez je te dis adieu, tu ne mérites que la mort devant toi. HAHAHA... signé par un inconnu."

"Que ?!! Des menaces ridicules... Il y a vraiment des gamins dans ce lycée qui me ferait le coup.... Je n'y crois pas une seconde près à ces choses dérisoires, songeai-je. Je... Je dois seulement... parvenir à me calmer et... à garder mon sang-froid..."

Le lendemain, comme tous les matins je me lèève paisiblement.
En descendant des escaliers, quelque chose d'horrible s'est produit hier soir pendant la nuit.
Je sens l'odeur du sang dans le salon. Le sang qui coule sur le sol.
J'aperçois deux cadavres, sur le canapé, au salon.


"C'est... impossible... Cette lettre disait vraie ?! Non... tu dois plaisanter... pas vrai ? Songeai-je.

- Hey !! Père, mère, vous êtes toujours là pas vrai ?! Arrêtez de plaisanter ce n'est guère drôle... Hey ??!!"


Leur cœur a cessé de battre, ils ne soufflent plus. Ils ont été tiré à mort par des armes à feu.
Je pousse alors un cri de désespoir assez assourdissant.
Que vais-je faire ? Mener à bien deux choses en même temps ? Les études et me défendre moi-même ?
Non, j'ai besoin d'aide, d'amis sur qui je peux compter, je ne peux pas tout faire moi-même...
Je dois réfléchir à un plan pour y remédier, je suis déjà très occupé avec mes études.


Dernière édition par Shiho le Dim 10 Juin - 7:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
gobou
assassin de EastMile
assassin de EastMile
avatar

Messages : 667
Points : 946
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 22
Localisation : EastMile

MessageSujet: Re: Lad Alone.   Mar 29 Mai - 19:10

un beau récit, un style plutot fixe et une mise en couleur pour narration/ dialogues, dans ces dialogues se dessinent bien les traits sakamoto en montrant des connaissances correspondantes a son profil psychologique. j'ai hate de connaitre la suite
je me demandais juste si c'est une coincidence ou un projet futur que d'avoir utilisé beaucoup de noms japonais pour un lycée situé en france?

j'attend la suite impatiemment

_________________

Ah! ce n'est pas dans la science qu'est le bonheur, mais dans l'acquisition de la science! Savoir pour toujours, c'est l'éternelle béatitude; mais tout savoir, ce serait une damnation de démon.


Edgar Allan Poe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lad Alone.   Mar 29 Mai - 19:18

pokefan1 a écrit:
un beau récit, un style plutot fixe et une mise en couleur pour narration/ dialogues, dans ces dialogues se dessinent bien les traits sakamoto en montrant des connaissances correspondantes a son profil psychologique. j'ai hate de connaitre la suite
je me demandais juste si c'est une coincidence ou un projet futur que d'avoir utilisé beaucoup de noms japonais pour un lycée situé en france?

j'attend la suite impatiemment

Étant moi-même un fan de mangas et d'animés, j'ai décidé de mélanger les caractéristiques mangas avec du français.
Revenir en haut Aller en bas
sylvie33
Chef
Chef
avatar

Messages : 2012
Points : 4325
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 9
Localisation : nos-mascaret

MessageSujet: Re: Lad Alone.   Mer 30 Mai - 12:26

Alors, pour un début c'est pas si mal. MAlheureusement j'ai un peu de mal avec les temps et les situations par trop invraisemblables.
Cela reste un bon essai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Saren
Renard Oto
Renard Oto
avatar

Messages : 78
Points : 146
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 31
Localisation : Dtc

MessageSujet: Re: Lad Alone.   Sam 16 Juin - 7:38

Pas trop mal !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lad Alone.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lad Alone.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos-Mascaret, La famille Nostale, serveur 2 :: Espace Détente :: Ecriture-
Sauter vers: